Esprit BURLOT (1882-1958)

De Les Côtes-d'Armor dans la Grande Guerre
Version du 29 août 2014 à 08:17 par Marie BOUCHER (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Sommaire

Origine et Famille

Label 14-18 2.jpg

CENTRE GÉNÉALOGIQUE DES CÔTES D'ARMOR
Contact
Adresse : 3 bis rue BEL ORIENT
22000 SAINT-BRIEUC
Téléphone : 02 96 62 89 00
Pictos contact.png Courriel : secretariat@genealogie22.bzh
Cg22 centre.png Site Web : http://www.genealogie22.bzh
Esprit Burlot

Esprit BURLOT est né le samedi 25 mars 1882 à Merléac - Quinténiaux. Il est le fils de Jean-Baptiste BURLOT, Laboureur, âgé de 49 ans et de Isabelle Philomène Françoise MARJOT, Ménagère, âgée de 40 ans. Il a pour frères et soeurs : Marie Joseph (née en 1869), Isabelle (née en 1871), Anne Marie (née en 1873), Jean Baptiste (né en 1875), Jean Baptiste (né en 1876), Eugénie (née en 1878), Virginie Marie Augustine (née en 1878).

Il se marie 27 avril 1908 à Hermitage-Lorge avec Jeanne Marie PINCEMIN (1889-1941), Ménagère, fille de Ange Marie PINCEMIN et de Jeanne Marie ALLO. Ce couple aura trois enfants : -Jeanne Marie née en 1908. -Rosalie Marie Ange née en 1909 qui sera centenaire. -Cyprien né en 1920 et mort pour la France en 1940.



 
Joseph BURLOT
(1790-1874)
 
Jeanne Marie LE COUEDIC
(1798-1869)
 
 
Pierre MARJOT
(1809-1876)
 
Pélagie BIENVENUE
(1813-1895)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Jean-Baptiste BURLOT
(1832-)
 
 
 
 
 
 
Isabelle MARJOT
(1841-)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Esprit BURLOT
1882-1958





Guerre 14-18

Esprit Burlot Tranchées
Esprit Burlot groupe


A la déclaration de guerre, Esprit était chauffeur de machines à vapeur.

Esprit, classe 1902, a été ajourné en 1903 et incorporé en 1904. Il a obtenu son certificat de bonne conduite
Média:Burlot-conduite.pdf. . En 1911, il est rappelé sous les drapeaux pour une période d'exercice de 17 jours
Média:Burlot-mobilisation2.pdf.Média:Burlot-mobilisation.pdf.
Il est mobilisé le 17 août 1914 et arrive dans la zone des armées le 14 octobre. Il sera évacué sur l’hôpital de Bar-le-Duc le a octobre 1915, comme l'indique son certificat
Média:Burlot-certif.pdf.

Après sa convalescence, il rejoindra le PAO de Versailles. Il sera alors conducteur. On peut consulter son parcours:
Média:Burlot-suivi1.pdf Média:Burlot-suivi2.pdf

En 1916, il aura droit à 1 mois de congé auprès de sa famille: Fichier:Eburlot-visite.pdf

Esprit sera en congé illimité de démobilisation le 11 mars 1919 comme l'indique Média:Eburlot-demob1.pdf et Média:Eburlot-demob2.pdf


Après la guerre

Esprit restera dans les chemins de fer des Côtes du Nord et obtiendra la médaille d'honneur en 1934 :
Média:Eburlot-med1.pdf Média:Eburlot-med2.pdf Media: Eburlot-med1.jpg Media: Eburlot-med2.jpg

En 1940, il perd son fils Cyprien mort pour la France le 25 septembre 1940 à l'age de 20 ans et son épouse meurt (de chagrin) en octobre 1941.

Il a eu 6 petits-enfants. Il décède le 16 juin 1958 à Saint-Brieuc laissant un grand vide dans le coeur de sa dernière petite-fille née, comme lui, un 25 mars.

Sources

Tous les documents sont des archives personnelles.

Outils personnels