Félix Jean Marie Eugène BRIAND (1883-1915) : Différence entre versions

De Les Côtes-d'Armor dans la Grande Guerre
Ligne 37 : Ligne 37 :
 
Campagne contre l'Allemagne du 12 août 1914 au 16 mai 1915.
 
Campagne contre l'Allemagne du 12 août 1914 au 16 mai 1915.
 
'''Mort pour la France le 16 mai 1915 à Roclincourt''' (Pas-de-Calais)
 
'''Mort pour la France le 16 mai 1915 à Roclincourt''' (Pas-de-Calais)
 +
 +
 +
{{#widget:Google Maps |width=700 |height=270 |lat=50.3261 |lng=2.7872 |maptype=hybrid |zoom=16 |maptypecontrol=yes |centermarker=yes |overviewmapcontrol=yes }}
  
 
==Sources==
 
==Sources==
Ligne 48 : Ligne 51 :
 
[[Catégorie:MPF|BRIAND Félix Jean Marie Eugène]]
 
[[Catégorie:MPF|BRIAND Félix Jean Marie Eugène]]
 
[[Catégorie:Arbre|BRIAND Félix Jean Marie Eugène]]
 
[[Catégorie:Arbre|BRIAND Félix Jean Marie Eugène]]
 +
[[Catégorie:Carte|Roclincourt]]

Version du 31 décembre 2014 à 17:15

Origine et famille

 
Emmanuel BRIAND
(1798-1879)
 
Marie REVAULT'
(1812-1862)
 
 
Hiacinthe CARRE
(1818-1891)
 
Modeste POIGNAND
(1823-1905)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Jean BRIAND
(1845-1901)
 
 
 
 
 
 
Modeste CARRE
(1848-1939 )
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Félix BRIAND
(1883-1915)


Felix BRIAND en uniforme
Felix Jean Marie Eugène BRIAND





Félix Jean Marie Eugène BRIAND est né le 14 décembre 1883, au foyer de Jean-Marie BRIAND et de Modeste CARRE, à La Ville es Gaudin, en Plumaugat.Il est le 5e enfant de la famille qui en compte 10. Félix est le cousin de Léon Félix Auguste CARRE (1896-1916) et le beau-frère de Henri Jules Marie OLIVE (1889-1915) Il sera déclaré mort pour la France le 16 mai 1915 à Roclincourt (Pas de Calais).

Guerre 14-18

  • Soldat de la classe 1903, Félix est affecté au 47e régiment d'infanterie[1] et porte le numéro 1655 au recrutement à Saint-Malo.
  • Son passage dans l'armée de réserve aura lieu le 1er octobre 1907.
  • Il sera considéré soldat de 1ere classe à partir du 14 mars 1913.
  • Rappelé aux armées le 12 août 1914 il rejoindra son régiment le 12 septembre 1914.
  • Blessé par balle à la cuisse droite le 18 octobre 1914 est évacué sur l'hôpital temporaire 408 de Vannes du 10 au 19 novembre 1914 ; puis à l'hôpital de Kermaria du 19 novembre au 28 décembre 1914.
  • Après une permission de 7 jours, il rentre au dépôt du 05 janvier jusqu'au 07 mars 1915 ( blessures de guerre ) puis rejoint le front le 08 mars 1915.
  • Il est porté disparu au combat le 16 mai 1915 à Roclincourt ( Avis du ministère de la guerre du 12 septembre 1915. Son décès est fixé au 16 mai 1915.[2]
  • Jugement déclaratif rendu par le Tribunal Civil de Dinan le 03 mai 1922.

Campagne contre l'Allemagne du 12 août 1914 au 16 mai 1915. Mort pour la France le 16 mai 1915 à Roclincourt (Pas-de-Calais)


Sources

  • Page publiée par Martine LANGLAIS, adhérente CG22 N° 10905
Outils personnels