François LE MOUNIER (1883-1958) : Différence entre versions

De Les Côtes-d'Armor dans la Grande Guerre
Ligne 11 : Ligne 11 :
 
{{retour}}
 
{{retour}}
 
<BR><BR>
 
<BR><BR>
 
+
François LE MOUNIER est né le 21/11/1883 à [[Hillion]] , marié à Jeanne MICHEL née le 20/2/1881 à Hillion décédée le 20/4/1915 à Hillion.
né le 21/11/1883 à [[Hillion]] , marié à Jeanne MICHEL née le 20/2/1881 à Hillion décédée le 20/4/1915 à Hillion.
+
 
+
 
+
+
 
+
+
  
 
{{Guerre}}
 
{{Guerre}}
 
   
 
   
-ajourné en 1904, exempté en 1905, classé service armé par le Conseil de Révision le 27/12/1914.
+
*ajourné en 1904, exempté en 1905, classé service armé par le Conseil de Révision le 27/12/1914.
affecté au 71e Régiment d'Infanterie, arrivé au corps le 22/2/1915, passé AT (art 48 père de 4 enfants) le 15/4/1915 et renvoyé dans ses foyers.
+
*affecté au 71e Régiment d'Infanterie, arrivé au corps le 22/2/1915, passé AT (art 48 père de 4 enfants) le 15/4/1915 et renvoyé dans ses foyers.
-rappelé au dépôt du 71e RI le 14/9/1915, détaché à la poudrerie de ST MANDE le 11/3/1916, passé au 18e Escadron du Train le 1/8/1916, (2e compagnie de groupe des travailleurs du Parc), Direction du Général Commandant les Dépôts d'artillerie 6e  Compagnie.
+
*rappelé au dépôt du [[71e régiment d'Infanterie]] le 14/9/1915, détaché à la poudrerie de Saint-Mandé le 11/3/1916,  
-Entré à l'Hôpital de Clermont le 10/3/1917 sorti et parti en permission de convalescence de 35 jours le 10/3/1917, revenu au dépôt le 17/4/1917, entré à  
+
*passé au 18e Escadron du Train le 1/8/1916, (2e compagnie de groupe des travailleurs du Parc), Direction du Général Commandant les Dépôts d'artillerie 6e  Compagnie.
 +
*Entré à l'Hôpital de Clermont le 10/3/1917. Sorti et parti en permission de convalescence de 35 jours le 10/3/1917, revenu au dépôt le 17/4/1917, entré à l'hopital complémentaire N°18 à Saint Brieuc le 7/11/1917 pour bronchite, sorti le 8/12/1917, affecté au Service des Etrangers le 9/12/1917, 1e compagnie du Parc le 16/2/1919 .
 +
*renvoyé dans ses foyers le 26/2/1919,
 +
*affecté pour la mobilisation au 10e Train,
 +
*dégagé de toute obligation militaire le 15/10/1932, après avoir été classé dans la position sans affectation le 19/10/1926.
  
l'hopital complémentaire N°18 à Saint Brieuc le 7/11/1917 pour bronchite, sorti le 8/12/1917, affecté au Service des Etrangers le 9/12/1917, 1e compagnie du Parc le 16/2/1919 .
+
{{sources}}
-renvoyé dans ses foyers le 26/2/1919,
+
-affecté pour la mobilisation au 10e Train,
+
-dégagé de toute obligation militaire le 15/10/1932, après avoir été classé dans la position sans affectation le 19/10/1926.
+

Version du 17 juin 2014 à 23:57

Origine et Famille

Label 14-18 2.jpg

CENTRE GÉNÉALOGIQUE DES CÔTES D'ARMOR
Contact
Adresse : 3 bis rue BEL ORIENT
22000 SAINT-BRIEUC
Téléphone : 02 96 62 89 00
Pictos contact.png Courriel : secretariat@genealogie22.bzh
Cg22 centre.png Site Web : http://www.genealogie22.bzh
 
Pierre LE MOUNIER
(18/4/1804-)
 
Jacquemine DELANOE
(30/4/1810 - )
 
 
René "HOURDIN
(4/4/1809 - )
 
Louise JOUANNY
(1813 - )
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Jean-Marie LE MOUNIER
(17/8/1846 - 29/7/1923)
 
 
 
 
 
 
Jeanne Marie HOURDIN
(12/3/1846 - 15/11/1915)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
François LE MOUNIER
(21/11/1883_1958)





François LE MOUNIER est né le 21/11/1883 à Hillion , marié à Jeanne MICHEL née le 20/2/1881 à Hillion décédée le 20/4/1915 à Hillion.

Guerre 14-18

  • ajourné en 1904, exempté en 1905, classé service armé par le Conseil de Révision le 27/12/1914.
  • affecté au 71e Régiment d'Infanterie, arrivé au corps le 22/2/1915, passé AT (art 48 père de 4 enfants) le 15/4/1915 et renvoyé dans ses foyers.
  • rappelé au dépôt du 71e régiment d'Infanterie le 14/9/1915, détaché à la poudrerie de Saint-Mandé le 11/3/1916,
  • passé au 18e Escadron du Train le 1/8/1916, (2e compagnie de groupe des travailleurs du Parc), Direction du Général Commandant les Dépôts d'artillerie 6e Compagnie.
  • Entré à l'Hôpital de Clermont le 10/3/1917. Sorti et parti en permission de convalescence de 35 jours le 10/3/1917, revenu au dépôt le 17/4/1917, entré à l'hopital complémentaire N°18 à Saint Brieuc le 7/11/1917 pour bronchite, sorti le 8/12/1917, affecté au Service des Etrangers le 9/12/1917, 1e compagnie du Parc le 16/2/1919 .
  • renvoyé dans ses foyers le 26/2/1919,
  • affecté pour la mobilisation au 10e Train,
  • dégagé de toute obligation militaire le 15/10/1932, après avoir été classé dans la position sans affectation le 19/10/1926.

Sources

Outils personnels