Jean Marie LE CARO (1885-1916)

De Les Côtes-d'Armor dans la Grande Guerre
Version du 24 juillet 2017 à 14:36 par Marie BOUCHER (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Origine et Famille

Label 14-18 2.jpg

CENTRE GÉNÉALOGIQUE DES CÔTES D'ARMOR
Contact
Adresse : 3 bis rue BEL ORIENT
22000 SAINT-BRIEUC
Téléphone : 02 96 62 89 00
Pictos contact.png Courriel : secretariat@genealogie22.bzh
Cg22 centre.png Site Web : http://www.genealogie22.bzh
 
LE CARO Jean Marie
(1811-1880)
 
CARTHOU Hélène
(1816->1889)
 
 
 
LE BRIZAUT Jean
(1833-1900)
 
LE TINÉVEZ Marie Françoise
(1840-1923)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
LE CARO Antoine
(1842-1904)
 
 
 
 
 
 
 
LE BRIZAUT Joséphine
(1862-1898)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
LE CARO Jean Marie
(1885-1916)
 
Le CARO François
(1890-1972)
 
LE CARO Hyacinthe
(1895-1917)
 
 
 
 



Jean LE CARO

Jean Marie Le Caro est né le 15 mai 1885 à Saint-Laurent :
il est le fils de Antoine Le Caro
( né à Ploëzal le 6.12.1842 et décédé à St Laurent le 11.05.1904 )
et de Joséphine, Yvonne, Marie Le Brizaut
( née à St Laurent le 23.03.1862, mariée à St Laurent le 6.05.1884 et décédée à St Laurent le 27.04.1898 )
Ses grands-parents paternels :
Jean-Marie Le Caro
( né à Ploëzal le 8.05.1811, marié à St Clet le 6.10.1838, décédé à Ploëzal le 20.07.1880)
et Hélène Carthou (ou Carthau),
(née à Lanleff le 14.04.1816 et décédée à St Laurent le 10.03.1889 ).
Ses grands-parents maternels :
Jean, Marie, Marguerite Le Brizaut
(né à Prat le 12.02.1833, marié à Mantallot le 20.09.1859 et décédé à St Laurent le 16.02.1900 )
et Marie Françoise Le Tinévez
( née à Lanmérin le 8.12.1840 et décédée à St Laurent le 21.03.1923 ).

Son père s'étant marié trois fois, Jean Le Caro eut cinq frères parvenus à l'âge adulte :
nés du 2e mariage

  • Yves Marie (1875-1915) MPF
  • Eugène Louis Marie (1880-1911)
  • Joseph Marie (1882-1942)


nés, comme lui, de la 3e épouse.


Yves, François et Hyacinthe furent, comme lui, mobilisés : des quatre frères, seul François survécut. Les trois autres frères sont MPF
À la déclaration de guerre en 1914, Jean Le Caro est "employé de commerce" chez Cartier, joaillier à Paris .
Il a épousé une jeune Anglaise, Amélia Muller, en 1912 : ils ont eu une fille, Alice, ma mère.

Guerre 14-18

Jean LE CARO
Le parcours de Jean LE CARO- Argonne 1915
Le parcours de guerre de Jean LE CARO


N° de matricule :1984 ( canton de Bégard ) classe 1905, 48e RI de Guingamp, " breveté vélocipédiste "
RM Fiche 1 Fiche 2
Passé dans la réserve de l'armée active le 1.10.1908 comme soldat de lère classe.
Rappelé à l'activité par décret de mobilisation générale du 1.08.1914 48e régiment d'infanterie , 2ème Bataillon, 7ème Compagnie
Caporal le 6.07.1915 ;
Sergent le 17.09.1915 ;
Citation à l'ordre du Régiment le 23.09.1915.
Tué à l'ennemi le 18 août 1916 à Thiaumont selon le registre-matricule, à Fleury-devant-Douaumont pour la fiche MPF raturée et pour la transcription du décès. Présumé inhumé dans le carré de Fleury à Douaumont.
Distinctions : Croix de guerre avec étoile de vermeil et Médaille Militaire

Sa petite-fille Christiane POUPAT a reconstitué son parcours, à télécharger :
Sur les pas de Jean LE CARO, mon grand-père, 


Sources

AD22 pour les données d'état-civil et les registres-matricules

acte de Naissance

Site Mémoire des Hommes

J.M.O.du 48è R.I.

Archives familiales


Jean Le Caro était mon grand-père - Christiane POUPAT  N° adhérent : 4196



--Mise en Page Marie BOUCHER

Outils personnels