Kerfot : Différence entre versions

De Les Côtes-d'Armor dans la Grande Guerre
 
(46 révisions intermédiaires par 2 utilisateurs sont masquées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
= La commune =
+
{{commune}}
Le 31 mars 1859, la commune de Kerfot est créée par détachement de la commune de [[Yvias]].<br />
+
{{#widget:Google Maps |width=800 |height=270 |lat=48.737222 |lng=-3.0286 |maptype=hybrid |zoom=16 |maptypecontrol=yes |centermarker=yes |overviewmapcontrol=yes }} 
 +
 
 +
<DIV Align = left>
 +
Le 31 mars 1859, la commune de Kerfot est créée par détachement de la commune de [[Yvias]].<br />  
 
Lors des recensements successifs, Kerfot comptait 732 habitants en 1861, 651 de 1906 et 631 en 1911.<br />  
 
Lors des recensements successifs, Kerfot comptait 732 habitants en 1861, 651 de 1906 et 631 en 1911.<br />  
 
En 1911, il y avait 91 jeunes hommes nés entre 1880 et 1900 qui résidaient dans la commune.(Recensement 1911) <br />  
 
En 1911, il y avait 91 jeunes hommes nés entre 1880 et 1900 qui résidaient dans la commune.(Recensement 1911) <br />  
 +
</DIV>
 +
  
 
[http://fr.wikipedia.org/wiki/Kerfot La commune de Kerfot]<br />  
 
[http://fr.wikipedia.org/wiki/Kerfot La commune de Kerfot]<br />  
 +
[http://www.kerfot.fr/ Le site de la municipalité]<BR>
 +
 
== Le Monument aux Morts ==
 
== Le Monument aux Morts ==
[[Fichier:kerfot_mam_1.jpg|200px|thumb|right|Photo JY Laigre]]
+
Le 20 janvier 1920, le conseil municipal demande une subvention 1000 francs à l'État pour l'érection d'un monuments aux ''' Morts pour la France ''' sur lequel seront gravés les noms des 27 combattants nés ou résidant dans la commune qui sont morts pour la Patrie (AD22)<br />
[[fichier:kerfot_plq.jpg|200px|thumb|right|Photo JY Laigre]]
+
 
Le 20 janvier 1920, le conseil municipal demande une subvention 1000 francs à l'État pour l'érection d'un monuments aux ''' Morts pour la France ''' sur lequel seront gravés les noms des 27 combattants nés ou résidant dans la commune qui sont morts pour la Patrie (AD22 / 2 O 86 article 1)<br />  
+
Le 7 juillet 1920, le maire de Kerfot répond favorablement à une lettre du préfet des Côtes-du-Nord qui propose de céder gratuitement à la commune le matériel de guerre suivant, sous réserve de disponibilité :<BR>
 +
* 5 fusils avec baïonnette
 +
* 3 sabres
 +
* 2 casques
 +
* 2 obus
 +
Ce matériel sera livrable en gare de [[Paimpol]]. (AD22)<BR>
 +
Remarque : ''En 2014, il n'y a aucun de ces objets autour du monument.'' <BR><BR>
 +
Le Monument aux Morts a été inauguré le mercredi 2 février 1921, en présence de MM AVRIL, député, LAURENT, conseiller général du canton de [[Paimpol]], LE GUEN, conseiller général de St-Brieuc, Louis MENGUY, maire de Kerfot et conseiller d'arrondissement, qui ont prononcé des discours. A midi, une centaine de convives ont pris part au banquet organisé (Journal de Paimpol).<BR>
  
 
Une plaque commémorative est visible au secrétariat de la mairie.<br />  
 
Une plaque commémorative est visible au secrétariat de la mairie.<br />  
*[[Yves BOCHER]] (1880-1916) Soldat de 2ème classe au [[361e régiment d'infanterie]]
+
<DIV align = center>
*[[Yves BROCHEN (1891-1916)]] quartier-maître timonier sur le patrouilleur [[La Providence]]
+
{|class = "wikitable"
*[[Louis DANIEL (1892-1917)]] matelot sur le trois-mâts [[Saint-Antoine]]
+
|-
*[[Émile DAUPHIN (1898-1917)]]
+
!  colspan= 2| Morts pour la France!! Monument aux Morts!! Plaque commémorative
*[[Yves Marie FURET (1883-1915)]] Soldat de 2ème classe au [[94e régiment d'infanterie]]
+
|-
*[[Pierre GUENANEN (1880-1914)]] soldat
+
|[[Yves BOCHER (1880-1916)|'''BOCHER Yves''' ]]|| [[Yves BROCHEN (1891-1916)|'''BROCHEN Yves''']] || rowspan ="14" |[[Fichier:kerfot_mam_1.jpg|200px|thumb|right|Photo JY Laigre]] ||rowspan ="14" |[[fichier:kerfot_plq.jpg|200px|thumb|right|Photo JY Laigre]]
*[[Jean Marie GUEZOU (1874-1914)]] second-maître fusillier
+
|-
*[[Pierre Marie JEGOU (1876-1918)]] Sergent au [[74e régiment d'infanterie territoriale]]
+
|[[Alexis LE CHAPELAIN (1881-1916) | '''CHAPELAIN Alexis''']] ||[[Louis DANIEL (1892-1917)|'''DANIEL Louis ''']]
*[[François KERROUX (1892-1918)]] Quartier-maître mécanicien
+
|-
*[[Louis KERROUX (1888-1915)]] Soldat de 2ème classe au [[219e régiment d'infanterie]]
+
|[[Émile DAUPHIN (1898-1917)| '''DAUPHIN Émile''']] ||[[Yves Marie FURET (1883-1915)|'''FURET Yves Marie''']]  
*[[Yves LE BERRE (1881-1916)]] Cuisinier
+
|-
*[[François LE CALVEZ]]
+
|[[Jean Marie GUEZOU (1874-1914) |'''GUEZOU Jean''']]||[[Pierre GUENANEN (1880-1914) |'''GUENANEN Pierre''' ]]
*[[Joseph LE CALVEZ (1891-1918)]] Brigadier au [[3e régiment d'artillerie à pied]]
+
|-
*[[Yves LE CALVEZ (1898-1918)]] Soldat au [[48e régiment d'infanterie]]
+
|[[Pierre Marie JEGOU (1876-1918)|'''JEGOU Pierre ''']]||[[Louis KERROUX (1888-1915) |'''KERROUX Louis''' ]]
*[[Alexis LE CHAPELAIN (1881-1916)]] Soldat au [[5e régiment d'infanterie coloniale]]
+
|-
*[[François LE CLECH (1891-1916)]] Soldat au [[19e régiment d'infanterie]]
+
|[[François KERROUX (1892-1918)|'''KERROUX François''']]||[[Yves LE BERRE (1881-1916) |'''LE BERRE Yves''' ]]
*[[Guillaume LE CLECH (1888-1918)]] Soldat au [[41e régiment d'infanterie]]
+
|-
*[[Théophile MENGUY (1880-1915)]] Soldat de 2ème classe au [[248e régiment d'infanterie]]
+
|[[Joseph LE CALVEZ (1891-1918)|'''LE CALVEZ Joseph''']]||[[Yves LE CALVEZ (1898-1918) |'''LE CALVEZ Yves''' ]]
*[[Louis MINTER (1890-1917)]] Mécanicien sur le trois-mats [[Quillota]]
+
|-
*[[Louis LE NORMAND (1884-1915)]] Sapeur mineur au [[9e régiment du génie]]
+
|[[François LE CALVEZ|'''LE CALVEZ François''']]||[[Guillaume LE CLECH (1888-1918)|'''LE CLECH Guillaume''' ]]
*[[François PERROT (1895-1918)]] Soldat de 2ème classe au [[248e régiment d'infanterie]]
+
|-
*[[Yves PERROT (1898-1918)]] Solddat de 2ème classe au [[162e régiment d'infanterie]]
+
|[[François LE CLECH (1891-1916) |'''LE CLECH François''']] ||[[Théophile MENGUY (1880-1915) |'''MENGUY Théophile'''
*[[François RICHARD (1889-1915)]] Matelot de 3ème classe sur le [[Goliath Shamrock]]
+
 
*[[Joseph RICHARD]]
+
]]
*[[Yves RICHARD (1886-1919)]] Matelot de 3ème classe - canonnier auxiliaire
+
|-
*[[Louis ROBIN (1897-1917)]] Soldat au [[47e régiment d'infanterie]]
+
|[[Louis LE NORMAND (1884-1915)|'''LE NORMAND Louis''']] ||[[François PERROT (1895-1918) |'''PERROT François''' ]]
*[[Yves TOULELAN (1872-1916)]] Soldat au [[10e Escadron du train des équipages militaires]]
+
|-
+
|[[Louis MINTER (1890-1917)|'''MINTER Louis''']] ||[[François RICHARD (1889-1915) |'''RICHARD François''']]
== Autres soldats nés à Kerfot ==
+
|-
 +
|[[Yves PERROT (1898-1918) |'''PERROT Yves''']] ||[[Joseph RICHARD |'''RICHARD Joseph''']]  
 +
|-
 +
|[[Yves RICHARD (1886-1919) |'''RICHARD Yves''']] ||[[Yves TOULLELAN (1872-1916)|'''TOULLELAN  Yves''' ]]
 +
|-
 +
|[[Louis ROBIN (1897-1917)|'''ROBIN Louis''' ]] ||
 +
|}
 +
</DIV>
 +
== Autres combattants nés à Kerfot ==
 +
*[[Jean-François Marie GERARD (1884-1916)]] Soldat au [[272e régiment d'infanterie]]
 
*[[Alain LE COZ (1893-1916)]] Soldat au [[51e régiment d'infanterie]]
 
*[[Alain LE COZ (1893-1916)]] Soldat au [[51e régiment d'infanterie]]
 
*[[Gilles LE LOUARN (1887-1914)]] Soldat au [[19e régiment d'infanterie]]
 
*[[Gilles LE LOUARN (1887-1914)]] Soldat au [[19e régiment d'infanterie]]
 +
*[[Gilles Marie LE MASSON (1895-1918)]] Matelot de 3ème classe
 
*[[Ange Marie LE MEUR (1880-1916)]] Soldat au [[1e régiment d'infanterie coloniale]]
 
*[[Ange Marie LE MEUR (1880-1916)]] Soldat au [[1e régiment d'infanterie coloniale]]
 
*[[Lucien LE MEUR (1881-1914)]] Soldat au [[148e régiment d'infanterie]]
 
*[[Lucien LE MEUR (1881-1914)]] Soldat au [[148e régiment d'infanterie]]
 
*[[Louis OLLIVIER (1898-1918)]] Soldat au [[161e régiment d'infanterie]]
 
*[[Louis OLLIVIER (1898-1918)]] Soldat au [[161e régiment d'infanterie]]
 
*[[Eugène RICHARD (1885-1915)]] Soldat au [[48e régiment d'infanterie]]
 
*[[Eugène RICHARD (1885-1915)]] Soldat au [[48e régiment d'infanterie]]
 +
==Sources ==
 +
*[http://archives.cotesdarmor.fr  Archives départementales 22] = Cote 2 O 86 article 1 : Dossier du Monument aux Morts
 +
*[http://tab.geoportail.fr/?c=-3.0262948095091824,48.73582340822916&z=16&l0=ORTHOIMAGERY.ORTHOPHOTOS:WMTS(0)&l1=GEOGRAPHICALGRIDSYSTEMS.MAPS.SCAN25TOUR:WMTS(1)&permalink=yes Carte IGN de Kerfot]
 
----
 
----
 
--[[Utilisateur:Jylaigre|Jylaigre]] ([[Discussion utilisateur:Jylaigre|discussion]]) 8 décembre 2013 à 18:15 (CET)
 
--[[Utilisateur:Jylaigre|Jylaigre]] ([[Discussion utilisateur:Jylaigre|discussion]]) 8 décembre 2013 à 18:15 (CET)
 +
 +
[[Catégorie:Carte|Kerfot]]

Version actuelle en date du 18 mars 2016 à 13:02

Sommaire

[modifier] La commune

Label 14-18 2.jpg

CENTRE GÉNÉALOGIQUE DES CÔTES D'ARMOR
Contact
Adresse : 3 bis rue BEL ORIENT
22000 SAINT-BRIEUC
Téléphone : 02 96 62 89 00
Pictos contact.png Courriel : secretariat@genealogie22.bzh
Cg22 centre.png Site Web : http://www.genealogie22.bzh

Le 31 mars 1859, la commune de Kerfot est créée par détachement de la commune de Yvias.
Lors des recensements successifs, Kerfot comptait 732 habitants en 1861, 651 de 1906 et 631 en 1911.
En 1911, il y avait 91 jeunes hommes nés entre 1880 et 1900 qui résidaient dans la commune.(Recensement 1911)


La commune de Kerfot
Le site de la municipalité

[modifier] Le Monument aux Morts

Le 20 janvier 1920, le conseil municipal demande une subvention 1000 francs à l'État pour l'érection d'un monuments aux Morts pour la France sur lequel seront gravés les noms des 27 combattants nés ou résidant dans la commune qui sont morts pour la Patrie (AD22)

Le 7 juillet 1920, le maire de Kerfot répond favorablement à une lettre du préfet des Côtes-du-Nord qui propose de céder gratuitement à la commune le matériel de guerre suivant, sous réserve de disponibilité :

  • 5 fusils avec baïonnette
  • 3 sabres
  • 2 casques
  • 2 obus

Ce matériel sera livrable en gare de Paimpol. (AD22)
Remarque : En 2014, il n'y a aucun de ces objets autour du monument.

Le Monument aux Morts a été inauguré le mercredi 2 février 1921, en présence de MM AVRIL, député, LAURENT, conseiller général du canton de Paimpol, LE GUEN, conseiller général de St-Brieuc, Louis MENGUY, maire de Kerfot et conseiller d'arrondissement, qui ont prononcé des discours. A midi, une centaine de convives ont pris part au banquet organisé (Journal de Paimpol).

Une plaque commémorative est visible au secrétariat de la mairie.

[modifier] Autres combattants nés à Kerfot

[modifier] Sources


--Jylaigre (discussion) 8 décembre 2013 à 18:15 (CET)

Outils personnels