Kerfot : Différence entre versions

De Les Côtes-d'Armor dans la Grande Guerre
Ligne 16 : Ligne 16 :
 
|[[Yves BOCHER (1880-1916)|'''BOCHER Yves''' ]]|| [[Yves BROCHEN (1891-1916)|'''BROCHEN Yves''']]  
 
|[[Yves BOCHER (1880-1916)|'''BOCHER Yves''' ]]|| [[Yves BROCHEN (1891-1916)|'''BROCHEN Yves''']]  
 
|-
 
|-
|[[Alexis LE CHAPELAIN (1881-1916)|'''CHAPELAIN Alexis''']] ||[[Louis DANIEL (1892-1917)| |'''DANIEL Louis ''']]
+
|[[Alexis LE CHAPELAIN (1881-1916)|'''CHAPELAIN Alexis''']] ||[[Louis DANIEL (1892-1917)|'''DANIEL Louis ''']]
 
|-
 
|-
 
|[[Émile DAUPHIN (1898-1917)| '''DAUPHIN Émile''']] ||[[Yves Marie FURET (1883-1915)|'''FURET Yves Marie''']]  
 
|[[Émile DAUPHIN (1898-1917)| '''DAUPHIN Émile''']] ||[[Yves Marie FURET (1883-1915)|'''FURET Yves Marie''']]  

Version du 12 janvier 2014 à 16:09

La commune

Le 31 mars 1859, la commune de Kerfot est créée par détachement de la commune de Yvias.
Lors des recensements successifs, Kerfot comptait 732 habitants en 1861, 651 de 1906 et 631 en 1911.
En 1911, il y avait 91 jeunes hommes nés entre 1880 et 1900 qui résidaient dans la commune.(Recensement 1911)

La commune de Kerfot

Le Monument aux Morts

Photo JY Laigre
Photo JY Laigre

Le 20 janvier 1920, le conseil municipal demande une subvention 1000 francs à l'État pour l'érection d'un monuments aux Morts pour la France sur lequel seront gravés les noms des 27 combattants nés ou résidant dans la commune qui sont morts pour la Patrie (Archives départementales 22 = Cote 2 O 86 article 1)

Une plaque commémorative est visible au secrétariat de la mairie.

Autres soldats nés à Kerfot


--Jylaigre (discussion) 8 décembre 2013 à 18:15 (CET)

Outils personnels