Louis LAPOUS (1893-1964) : Différence entre versions

De Les Côtes-d'Armor dans la Grande Guerre
 
Ligne 16 : Ligne 16 :
 
C’était aussi le régiment d’Ernest PSICHARI neveu d’Ernest RENAN , Ernest PSICHARI sera tué à [[Rossignol]] le 22 août 1914.<br/>
 
C’était aussi le régiment d’Ernest PSICHARI neveu d’Ernest RENAN , Ernest PSICHARI sera tué à [[Rossignol]] le 22 août 1914.<br/>
  
[[Fichier: LOUIS LAPOUS 01.jpg]]__Louis LAPOUS durant son service militaire, l'artillerie avant la 1ère guerre mondiale utilisait des chevaux pour tracter les canons et transporter les artilleurs.
+
[[Fichier: LOUIS LAPOUS 01.jpg]]_Louis LAPOUS durant son service militaire, l'artillerie utilisait des chevaux pour tracter les canons et transporter les artilleurs.
  
 
{{guerre}}
 
{{guerre}}

Version actuelle en date du 8 novembre 2019 à 20:10

[modifier] Origine et Famille

Label 14-18 2.jpg

CENTRE GÉNÉALOGIQUE DES CÔTES D'ARMOR
Contact
Adresse : 3 bis rue BEL ORIENT
22000 SAINT-BRIEUC
Téléphone : 02 96 62 89 00
Pictos contact.png Courriel : secretariat@genealogie22.bzh
Cg22 centre.png Site Web : http://www.genealogie22.bzh
 
Yves LAPOUS
1830-1904
 
Catherine KERHERVÉ
1833-1897
 
 
François L’HÉLIAS
1807-1849
 
Élisabeth GUILLOU
1808-1844
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Yves Marie LAPOUS
1866-1917
 
 
 
 
 
 
Marie Jacquette LE CORRE
1875-1911
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Louis LAPOUS
1893-1964



Louis LAPOUS est né à Bolazec le 11 avril 1893, fils de Yves Marie et de Marie Jacquette LE CORRE.
Louis fera son service militaire à partir 1913 au 2e régiment d'artillerie coloniale qui était basé à Brest.
C’était aussi le régiment d’Ernest PSICHARI neveu d’Ernest RENAN , Ernest PSICHARI sera tué à Rossignol le 22 août 1914.

LOUIS LAPOUS 01.jpg_Louis LAPOUS durant son service militaire, l'artillerie utilisait des chevaux pour tracter les canons et transporter les artilleurs.

[modifier] Guerre 14-18

Le 7 août 1914 il partira pour le front, concentration dans la région de Bar-le-Duc, Révigny (Meuse), puis le secteur de Neufchateau dans le Luxembourg belge.
Le 22 août 1914 il participera à la bataille de Rossignol, Louis y sera blessé à la tête, il gardera une certaine surdité.
il sera fait prisonnier et interné au camp de Bayreuth en Bavière.
Son futur beau-frère,Pierre Marie KERGROAS (1893-1914) marsouin au 1er R.I.C. sera tué à Rossignol ce 22 août 1914.
Louis a travaillé à l’extérieur du camp de Bayreuth ce qui lui a permis d’apprendre les métiers de bourrelier, cordonnier, électricien.
Il a dû être libéré entre novembre 1918 et début 1919 et est revenu au dépôt du régiment à Brest, il n’a pas été posssible de trouver plus de précisions son registre matricule devait faire partie des registres matricule du bureau de Guingamp pris par les Allemands en 1940.
Louis apparaît sur les recencements de 1906 et 1911 de Lohuec, il a donc été recruté par le bureau de Guingamp.
Il s'est marié à Lohuec le 13 novembre 1921 avec Anne Marie KERGROAS.
Ils auront un fils Yves.
Louis au retour de la guerre a exercé au bourg de Lohuec, cordonnier, confection de chaussures, ceintures, réparations, pièces d’attelage en cuir pour chevaux. À partir de 1936 il fera beaucoup d’installations électriques (arrivée de l’électricité à Lohuec en 1936). Il vendait et dépannait aussi du petit électroménager..
Son épouse décèdera en 1945, Louis en 1964.


[modifier] Sources

Souvenirs de son fils Yves. Généanet . Corail Net


Proposé par Maurice AUBOYER, adhérent CG22 N° 3591

Outils personnels