Maurice Ferdinand Jules OLLIVIER (1886-1918) : Différence entre versions

De Les Côtes-d'Armor dans la Grande Guerre
(Page créée avec « OLLIVIER Maurice Ferdinand Jules (1886-1918) OLLIVIER Maurice Ferdinand Jules (1886-1918) ---- <span style="font-size: 80%;">Page r... »)
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
 +
{{famille}}
 +
{{Ascendants2
 +
|'''OLLIVIER Claude'''<br />(1819-1902)
 +
|'''ABRAHAM Agathe Françoise'''<br />(1821-1893)
 +
|'''LALOY Ferdinand Isabelle François'''<br />(~1823-?)
 +
|'''LACOUR Appoline Rosalie Antoinette'''<br />(~1828-1868)
 +
|'''OLLIVIER Eugène Pierre'''<br />(1850-1928)
 +
|'''LALOY Léontine Louise Victoire'''<br />(1858-1940)
 +
|'''[[Eugène Marie Léon OLLIVIER (1877-1915)|OLLIVIER Eugène Marie Léon]]'''<br />(1877-1915)
 +
|'''[[Maurice Ferdinand Jules OLLIVIER (1886-1918)|OLLIVIER Maurice Ferdinand Jules]]'''<br />(1886-1918)
 +
}}
 +
{{retour}}
 +
<BR><BR>
 +
[[Maurice Ferdinand Jules OLLIVIER (1886-1918)|'''Maurice Ferdinand Jules OLLIVIER''']] est né le dimanche 30 mai 1886, rue Beaumanoir à [[Dinan]].<BR>
 +
Il est le fils légitime de Eugène Pierre OLLIVIER, conducteur des Ponts et Chaussées au canal d'Ille et Rance, âgé de 36 ans et de Léontine Louise Victoire LALOY, couturière, âgée de 28 ans. Il est le septième enfant de la famille et le troisième garçon.<BR>
 +
 +
Il est le frère de [[Eugène Marie Léon OLLIVIER (1877-1915)|'''Eugène Marie Léon OLLIVIER''']].
 +
 +
Classe 1906, numéro matricule 682 au recrutement de [[Saint-Malo]].<BR>
 +
 +
== Guerre 14-18 ==
 +
Il est incorporé  au [[270e régiment d'artillerie de campagne]] le 23 décembre 1914.<BR>
 +
 +
Il est tué à l'ennemi le 9 juin 1918 à [[Lassigny]] dans l'Oise.<BR>
 +
Il sera déclaré ''' Mort pour la France '''.<BR>
 +
 +
Transcription le 10 septembre 1921 à [[Dinan]].<BR>
 +
 +
== Sources ==
 +
Ne résidant pas dans les Côtes du Nord lors de la mobilisation, son nom ne figure pas dans le Livre d'Or de ce département.<BR>
 +
[http://archives-en-ligne.ille-et-vilaine.fr/thot_internet/ark:/49933/thtn5tb2tx28/688355/46 AD35 Fiche matricule].<BR>
 +
[http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/arkotheque/client/mdh/base_morts_pour_la_france_premiere_guerre/detail_fiche.php?ref=972039&debut=0 Fiche Mémoire des Hommes]<BR>
 +
 +
 
[[Catégorie:Arbre|OLLIVIER Maurice Ferdinand Jules (1886-1918)]]
 
[[Catégorie:Arbre|OLLIVIER Maurice Ferdinand Jules (1886-1918)]]
 
[[Catégorie:MPF|OLLIVIER Maurice Ferdinand Jules (1886-1918)]]
 
[[Catégorie:MPF|OLLIVIER Maurice Ferdinand Jules (1886-1918)]]

Version du 17 novembre 2015 à 18:20

Origine et Famille

Label 14-18 2.jpg

CENTRE GÉNÉALOGIQUE DES CÔTES D'ARMOR
Contact
Adresse : 3 bis rue BEL ORIENT
22000 SAINT-BRIEUC
Téléphone : 02 96 62 89 00
Pictos contact.png Courriel : secretariat@genealogie22.bzh
Cg22 centre.png Site Web : http://www.genealogie22.bzh
 
OLLIVIER Claude
(1819-1902)
 
ABRAHAM Agathe Françoise
(1821-1893)
 
 
LALOY Ferdinand Isabelle François
(~1823-?)
 
LACOUR Appoline Rosalie Antoinette
(~1828-1868)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
OLLIVIER Eugène Pierre
(1850-1928)
 
 
 
 
 
 
LALOY Léontine Louise Victoire
(1858-1940)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
OLLIVIER Eugène Marie Léon
(1877-1915)
 
 
OLLIVIER Maurice Ferdinand Jules
(1886-1918)
 
 
 
 




Maurice Ferdinand Jules OLLIVIER est né le dimanche 30 mai 1886, rue Beaumanoir à Dinan.
Il est le fils légitime de Eugène Pierre OLLIVIER, conducteur des Ponts et Chaussées au canal d'Ille et Rance, âgé de 36 ans et de Léontine Louise Victoire LALOY, couturière, âgée de 28 ans. Il est le septième enfant de la famille et le troisième garçon.

Il est le frère de Eugène Marie Léon OLLIVIER.

Classe 1906, numéro matricule 682 au recrutement de Saint-Malo.

Guerre 14-18

Il est incorporé au 270e régiment d'artillerie de campagne le 23 décembre 1914.

Il est tué à l'ennemi le 9 juin 1918 à Lassigny dans l'Oise.
Il sera déclaré Mort pour la France .

Transcription le 10 septembre 1921 à Dinan.

Sources

Ne résidant pas dans les Côtes du Nord lors de la mobilisation, son nom ne figure pas dans le Livre d'Or de ce département.
AD35 Fiche matricule.
Fiche Mémoire des Hommes


Page rédigée par Yves Mathieu.
YvesMathieu (discussion) 17 novembre 2015 à 17:52 (CET)

Outils personnels