Vénus II

De Les Côtes-d'Armor dans la Grande Guerre
Version du 14 septembre 2015 à 11:53 par Jylaigre (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Label 14-18 2.jpg

CENTRE GÉNÉALOGIQUE DES CÔTES D'ARMOR
Contact
Adresse : 3 bis rue BEL ORIENT
22000 SAINT-BRIEUC
Téléphone : 02 96 62 89 00
Pictos contact.png Courriel : secretariat@genealogie22.bzh
Cg22 centre.png Site Web : http://www.genealogie22.bzh

Le chalutier Vénus II a sauté sur une mine à 11 heures, le 31 décembre 1916, en sortant de Milo en Grèce.

Le navire manœuvrait pour éviter un abordage avec la canonnière Courageuse qui draguait l’entrée, lorsqu’une explosion formidable se produisit à l’arrière.

La canonnière Courageuse et le chalutier Rascasse purent recueillir le Commandant, Lieutenant de Vaisseau PETIT et 19 hommes dont 4 étaient légèrement blessés. Il y eut 14 disparus et un homme mourut pendant qu’on le transportait sur le HENRI IV.

Citation à l’Ordre de l’Armée :

« Le chalutier VENUS II : a sauté sur une mine en sortant de Milo, le 31 décembre 1916. L’équipage fut jusqu’au bout plein de courage et de sang-froid ».

(Journal officiel du 15 octobre 1919)

Soldats costarmoricains

  1. François Victor Joseph DUVAL (1888-1915), né à Pleudihen-sur-Rance, Matelot torpilleur
  2. Pierre Julien LE DAIGRE (1885-1916), né sur l'Île-de-Bréhat, maître timonier, mort pour la France le 31 décembre 1916 en Mer à bord du Vénus II.
  3. Pierre Henri Marie TURPIN (1876-1915), né à Minihy-Tréguier, Quartier maître fusilier

Sources

Outils personnels